Selon le dernier sondage BVA commandé par SOVAPE, 58% des français pensent qu’il est autant, voire plus dangereux de vapoter que de fumer. Cela confirme le manque d’information claire sur la cigarette électronique. En conséquence, ce chiffre n’a baissé que 1% par rapport au sondage de 2019.

Pourquoi le vapotage inquiète?

Vapoter, nouveau donc forcément dangereux

Pour commencer, on a vu les premières boutiques de vape françaises ouvrir en 2010, c’était hier. Pourtant Orange s’appelait encore France télécom et Apple dévoilait son 1er IPad ! Alors, comme pour tout changement, toute nouveauté, les interrogations laissent facilement place aux craintes. De ce fait, l’une des remarques qu’on entend le plus à propos du vapotage est : « On ne sait pas ce qu’il y a dedans ». Mais comme vous allez le découvrir, en France, on impose aux fabricants d’être transparents dès lors qu’un e-liquide contient de la nicotine. Ici, on peut déjà vous dire la composition d’un e-liquide Smart Liquid.

Vape et manque d’informations

De toute évidence, il y a un sérieux manque d’information sur la vape. Effectivement, par soucis de clic, les infos positives sont malheureusement moins  relayées que les informations anxiogènes. Prenons exemple des décès de vapoteurs aux USA des suites d’une mystérieuse maladie pulmonaire. Contrairement à ce qui nous a été relayé, la cigarette électronique telle que nous l’utilisons en France, n’en est pas la cause. En effet, le coupable était en fait des eliquides frelatés achetés au marché noir. En particulier, ces liquides contenaient du THC, des huiles, et de l’acétate de vitamine-E. Comme nous le révèle ce rapport financé par les institutions sanitaires américaines: le fautif est bien le contenu, pas le contenant.

Pourquoi la vape est une alternative au tabac?

 

Le vapotage, un secteur réglementé

D’abord, un point rassurant en France est que le secteur de la vape, est soumis à la TPD (directive européenne sur les produits du tabac). Bien que la vape ne soit pas un produit du tabac mais c’est un autre débat… Notamment, cette règlementation nous  impose de déclarer nos e-liquides nicotinés et leurs compositions auprès d’une plateforme européenne. En France, nous faisons ces notifications auprès de l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Également, vous devez retrouver sur l’emballage de votre flacon d’eliquide: composition, taux de nicotine, recommandations sanitaires, certains pictogrammes…

La vape française

Par ailleurs, la France est le seul pays au monde à avoir établi une norme sur les produits du vapotage.  Il s’agit de la norme AFNOR. Afin de sécuriser au mieux les consommateurs, elle exclu et limite plusieurs substances problématiques comme certains édulcorants, les colorants, certaines huiles, le diacétyle… Notons qu’une majeure partie des fabricants français s’appuient sur ce cahier des charges pour la fabrication de e-liquide. En outre, dans la vape comme partout, des ingrédients de qualité feront la différence.

2,4 fois plus de chances d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique

Selon le résultat d’un essai clinique canadien vous avez 2,4 fois plus de chance d’arrêter de fumer avec la vape. Étude réalisé auprès de 376 fumeurs, répartis en trois groupes. L’un a reçu des conseils, le second une vapoteuse sans nicotine et le dernier une vapoteuse avec nicotine (15mg/ml). Comme on pouvait s’y attendre, c’est dans le dernier groupe que le plus grand nombre de personne a arrêté de fumer. Qui plus est, ces résultats viennent confirmer ceux d’une étude britannique menée sur 886 sujets pendant un an. Autrement dit, pour améliorer vos chances d’arrêter de fumer avec la vape, il vous faut un taux de nicotine adapté à votre profil de fumeur.

[row_inner_3] [col_inner_3 span__sm= »12″]

Pour conclure, on espère vous avoir aidé pour rassurer votre entourage face aux inquiétudes que suscitent les dangers du vapotage et la cigarette électronique. Nous clôturons cet article par une citation philosophique qui s’accorde parfaitement aux commentaires que reçoivent la majorité des vapoteurs :

« Toute vérité passe par 3 étapes, d’abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue, et enfin elle est acceptée comme une évidence. » 

Arthur Schopenhauer

[/col_inner_3] [/row_inner_3]